mercredi 14 décembre 2016

CHEESECAKE CHOCOLAT-CAFÉ


Le gâteau au fromage blanc est un dessert incontournable de la pâtisserie polonaise, la recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas celle d’un  gâteau au fromage blanc traditionnel polonais, mais une recette plus facile à réaliser en France.

Le cheescake traditionnel - sernik- est un gâteau au fromage blanc (twarog, fromage frais polonais, pas facile à trouver en France) et aux raisins secs, ceci dit, aujourd’hui il existe en Pologne plein de variétés de ce délicieux gâteau : au chocolat, au café, aux fruits, aux fruits secs etc. Joyeux Noël à tous ! Radosnych Świąt Bożego Narodzenia !
 



Pour 8 personnes

Préparation: 45 min

Cuisson: 1h

Repos : 12h

 

● 300 g  de sablés au chocolat

● 200 g de chocolat noir pâtissier

● 600 g de fromage frais (type Philadelphia)

  70 g de beurre fondu

● 175 g de sucre

● 4  œufs + 1 jaune

● 20 cl de crème liquide entière

● 2 c. à  soupe  de  crème épaisse

● 2 c. à soupe d’extrait de vanille

● 2 c. à soupe de  café

 
Mixez les sablés. Ajoutez le beurre fondu, mélangez bien, et tassez les ¾ de la pâte dans un moule à charnière de 22 cm de diamètre. Réservez au frais.

Préchauffez le four à 160°C. Mélangez le fromage frais avec le sucre, les œufs, le jaune, la crème épaisse, l’extrait de vanille et les sablés restants.

Versez le mélange obtenu dans le moule.

Enfournez pendant environ 1 heure. Laisser refroidir le gâteau dans le four porte entrouverte, puis réfrigérez-le pendant 12 heures.

Faites fondre le chocolat, étalez-le sur la plaque du four froide recouverte de papier cuisson, laisser refroidir et faites des copeaux avec une spatule en métal.

Fouettez la crème liquide en chantilly*.

Démoulez le cheescake, arrosez-le de café et couvrez-le de chantilly et décorez de copeaux de chocolat.


*Placez la crème au congélateur pendant 15 minutes avant de l’utiliser. 
 
 

 

dimanche 20 novembre 2016

SOUPE DE CHÂTAIGNES ET DE POIS- CHICHES

Aujourd’hui je vous invite à essayer une soupe aux saveurs d’automne. Elle est très facile à préparer et elle sent bon comme une balade d’automne en forêt.



 
Préparation: 15 min

Cuisson: 40 min


Pour 4 personnes :

● 500 g de châtaignes cuites décortiquées

● 100 g de pois chiches en  conserve

● 3 carottes

● 1 blanc de poireau

● 2 échalotes

● 1,5 l de bouillon de légumes ou de volaille bio

● 4 cuill. à soupe  de crème fraîche  épaisse

● Noix de  muscade

● 30 g  de copeaux de parmesan (facultatif)

● 20 g de beurre

● sel,  poivre du moulin

 

Pelez et  émincez les échalotes. Epluchez les carottes et coupez- les en petits dés. Rincez et émincez le poireau.

Faites chauffer le beurre dans une casserole, puis faites revenir les échalotes, les carottes et le poireau. Versez le bouillon de légumes (ou de de volaille), puis couvrez. Faites cuire  pendant environ 20-30 minutes à feu moyen. Ajoutez ensuite les châtaignes, prolongez la cuisson d’encore environ 10 minutes. Rincez les pois chiches et ajoutez-les en fin de cuisson.

Si vous le souhaitez, vous pouvez mixer la soupe finement à l’aide d’un  mixeur plongeant, puis salez et poivrez. Ensuite remettez la casserole  sur feu doux, et incorporez  la crème fraîche et assaisonnez de noix de muscade râpée, et faites  réchauffer  quelques minutes.

Moi, je trouve qu’un potage avec de petits morceaux de légumes tendres c’est aussi délicieux. Vous pouvez aussi opter pour la solution  intermédiaire, c’est-à-dire mixer la soupe et garder quelques châtaignes et pois-chiches pour la décoration. Ajoutez les copeaux de parmesan (facultatif) dans la soupe juste avant de servir.

* Pour faire cuire les châtaignes, plongez-les d’abord dans un saladier d’eau froide  et éliminez  celles  qui flottent. Incisez ensuite le long de la lunule (la partie claire de la coque des châtaignes),  et  plongez-les  dans de l’eau bouillante. Il faut compter environ 30 minutes de cuisson à  l’eau bouillante. Puis égouttez-les et décortiquez-les.

 
** Pour cette recette vous pouvez aussi utiliser les châtaignes cuites en conserves ou en bocal.










samedi 15 octobre 2016

PIEGUSEK OU GÂTEAU AU PAVOT


Il existe plein de variétés  de gâteaux au pavot en Pologne, notamment makowiec -
gâteau roulé au pavot et aux fruits secs, traditionnellement servi à Noël, mais que vous trouverez dans des pâtisseries polonaises toute l'année. Je vous propose aujourd'hui une version très simple de gâteau au pavot que j'ai préparé pour le Petit Gourmet - le magazine culinaire d'Auvergne, l'article, consacré à la cuisine polonaise, est paru en octobre, je vous donne l'adresse du site www.lepetitgourmet.net nr 57, pages 54-56.


 

 
 
Ingrédients :
150 g de farine
150 g de sucre
150 g de graines de pavot
 
2 œufs entiers
 
3 jaunes d’œufs
3 blancs d’œufs
 
1 cuillère à soupe de levure chimique
250 g de beurre
Sucre glace (pour saupoudrer le gâteau)
Une pincée de sel
Réalisation :
Préchauffez le four à 180 °C. Battez les jaunes d’œufs et les 2 œufs entiers avec le sucre, jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux. Sans cesser de battre, incorporez la farine tamisée avec la levure. Ajoutez les graines de pavot, puis le beurre fondu et refroidi, et mélangez bien le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène. Montez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel, et incorporez-les délicatement à la préparation. Tapissez le moule à manqué de papier sulfurisé ou beurrez-le, versez la pâte et enfournez dans un four préchauffé à 180°C et laissez cuire pendant environ 40-45 min (vérifier la cuisson à l’aide d’un cure-dent ou d’un couteau). Laissez reposer le gâteau quelques instants dans le four, et saupoudrez-le de sucre glace avant de servir.



 

jeudi 6 octobre 2016

RAVIOLES AU POTIRON ACCOMPAGNÉES DE CÈPES ET D’UNE SAUCE AU CURCUMA ET AU CURRY


Aujourd’hui je vous présente un plat d’origine polonaise que j’ai eu le plaisir de préparer pour Le Petit Gourmet, le magazine culinaire d’Auvergne. L’article consacré à la cuisine polonaise écrit par l'écrivain Corinne Pradier vient de paraître, si vous avez l'occasion, jetez-y un coup d'œil, voici l'adresse du site: www.lepetitgourmet.net, le numéro 57, pages 54-56.
Les « pierogi »- une sorte de grosses ravioles, font partie des classiques de la cuisine polonaise, mais généralement on les sert farcies de fromage blanc ou de champignons et de chou, ou bien en version sucrée, par exemple aux myrtilles, délicieuses aussi. La farce que j’ai proposée ici n’est pas typiquement polonaise, car le potiron est un légume un peu moins consommé en Pologne qu’en France, mais j’ai voulu présenter une recette de la cuisine polonaise contemporaine, qui revisite les plats traditionnels et qui s’inspire des saveurs du monde entier. Et puis, vous l’aurez compris, le potiron est l’un des mes légumes d’hiver préférés, que ce soit en version salée que sucrée. Ce plat est inspiré d’une recette d’un jeune chef de cuisine polonais Rafał Targosz. Les « pierogi » sont en général servies en Pologne en plat principal, mais on peut aussi les servir en entrée.
Je vous recommande particulièrement cette recette que je trouve délicieuse, pour les besoins de l'article j'ai préparé ce plat au printemps, donc j'ai utilisé les champignons séchés, mais avec des cèpes frais, c’est encore meilleur! Tous mes amis qui ont l’ont goûté, l’ont adoré.




Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la farce et la garniture :

250 g de potiron ou de potimarron (pesé épluché)

40 g de parmesan

4 cèpes (fraîches ou séchés)

20 g de beurre

 

Pour la pâte à ravioles :

150 g de farine + 30 g environ pour le plan de travail*

Un jaune d’œuf

1 cuill. à soupe d’huile neutre (p. ex. huile de tournesol ou d’arachide)

Sel

Eau chaude (environ ½ verre)

 

Pour la sauce :

½ verre de bouillon de légumes (ou de volaille)

1 cuill. à soupe de jus de citron

15 cl de crème liquide fleurette

½ cuill. à café de sucre

1 pincée de noix de muscade

3 pincées de curcuma

3 pincées de curry

Sel, poivre

Persil ou ciboulette pour la décoration

 
Épluchez le potiron, enlevez les pépins, coupez la chair en dés et faites-la cuire dans un panier vapeur, jusqu’à ce qu’elle soit bien tendre. Laissez refroidir quelques instants, puis écrasez- la à l’aide d’une fourchette, incorporez le parmesan, salez, poivrez, saupoudrez de noix de muscade, mélangez bien ou mixez rapidement afin d’obtenir un mélange lisse et homogène. Réfrigérez pendant au moins une heure*.

Si vous utilisez des cèpes séchés, faites-les tremper dans un bol rempli d’eau chaude pendant au moins 30 minutes avant de les faire revenir dans du beurre à la poêle.

Si vous disposez de cèpes fraîches, nettoyez-les et coupez-les en lamelles, faites chauffer du beurre dans une poêle et faites-les revenir quelques minutes. Réservez au chaud.

Préparez la pâte à ravioles : versez la farine tamisée sur un plan de travail, faites un puit au milieu, ajoutez une pincée de sel et versez-y un jaune d’œuf et l’huile. Mélangez en ramenant la farine vers le centre, ajoutez de l’eau bien chaude (mais pas bouillante) au fur et à mesure que vous pétrissez la pâte, environ ½ verre d’eau chaude (ou plus, si nécessaire). Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène, ne la travaillez pas trop longtemps. Façonnez-la pour en faire une boule et filmez-la, puis laissez-la reposer pendant au moins une demi-heure à température ambiante. Saupoudrez le plan de travail de farine afin d’empêcher la pâte de coller et étalez-la finement.  A l’aide d’un emporte-pièce (de 8 cm de diamètre) ou d’un verre découpez des cercles dans la pâte, disposez une petite cuillère de farce au centre de chaque cercle** et fermez les ravioles, en pressant avec les doigts afin de bien coller les bords. Puis pressez les bords des ravioles avec une fourchette. Formez une boule avec les restes de pâte, puis étalez-la pour faire quelques ravioles de plus.

Portez à ébullition un grand volume d’eau salé. Lorsque l’eau bout, plongez les ravioles et laissez- les cuire environ 3 minutes. Quand elles remontent à la surface, attendez encore une minute et égouttez-les à l’aide d’un écumoire. Réservez-les au chaud.

Préparez la sauce : dans une petite casserole faites bouillir un demi-verre d’eau avec ½ cube de bouillon de légumes (ou de volaille), baissez le feu et ajoutez la crème liquide, le sucre, le jus de citron, la noix de muscade, le curcuma et le curry. Salez, poivrez. Mélangez bien à l’aide d’un fouet, chauffez encore quelques instants. Rectifiez l’assaisonnement.

Versez la sauce dans les assiettes, de façon à ce qu’elle recouvre leur fond. Disposez les ravioles (comptez 4 ravioles par personne) et posez les cèpes entre les ravioles. Décorez avec quelques brins de persil ou avec de la ciboulette. Smacznego (Bon appétit)!

* Vous obtiendrez environ 4-5 ravioles par personne.

** Afin que la farce ne mouille pas trop la pâte, vous pouvez aussi préparer la farce la veille et la placer au réfrigérateur.

*** Attention à ne pas mouiller les bords, sinon vous n’arriverez pas à les souder correctement et les ravioles pourront s’ouvrir à la cuisson.


dimanche 11 septembre 2016

POIRES POCHEES AU SIROP D’ERABLE



Une recette idéale pour tous les gourmands qui font attention à leur ligne et à leur santé, ou qui n’aiment tout simplement pas le sucre. Un dessert simple et parfumé que j’ai trouvé dans le livre Cuisine minceur pour les gourmands (éd. Solar).

Préparation 15 minutes

Cuisson 35 minutes

Pour 4 personnes

4 grosses poires

2 oranges à jus

1 filet de jus de citron

3 cuill. à soupe de sirop d’érable (ou de miel)

1 cuill. à café d’extrait de vanille liquide

½ cuill. à café de cannelle en poudre

 
Préchauffez le four à 180°C.

Epluchez les poires, puis coupez-les en deux avec leur queue et épépinez-les. Répartissez les demi-poires côte à côte dans un plat à four. Citronnez-les pour éviter qu’elles noircissent.

Pressez les oranges pour recueillir leur jus, puis mélangez-le avec le sirop d’érable, la vanille et la cannelle. Versez le tout dans une casserole et portez à frémissements, à feu moyen, en remuant. Puis laissez épaissir le sirop 5 minutes sans remuer.

Retirez du feu et versez le sirop sur les poires. Couvrez le plat de papier d’aluminium en le faisant bien adhérer aux bords.
Enfournez pour 30 minutes environ, jusqu’à ce que les poires soient très tendres. Laissez-les refroidir dans leur sirop avant de servir.




dimanche 4 septembre 2016

COURGETTES FARCIES AU CHEVRE


Une recette facile et rapide à base de courgettes et de fromage de chèvre. A servir en entrée ou en accompagnement avec vos grillades ou bien comme un plat végétarien. Bon appétit !
 

 

Préparation 15 min

Cuisson 30 min

Pour 6 personnes

4 courgettes

250 g de fromage de chèvre frais

100 g de ricotta

2 tomates

3 tiges de basilic

1 cuill. à soupe de parmesan râpé

2 cuill. à soupe d’huile d’olive

 

Lavez les courgettes, puis séchez-les et coupez-les en deux dans la longueur. Evidez-les à l’aide d’une petite cuilllère ou d’un vide-pomme, puis coupez-les en tronçons réguliers.

Effeuillez et hachez grossièrement le basilic. Lavez et séchez les tomates. Coupez-les en deux, puis épépinez-les et coupez-les en tout petits dés.

Ecrasez le fromage de chèvre et la ricotta à la fourchette en incorporant  l’huile d’olive  en filet. Ajoutez les dés de tomates et la moitié du basilic, puis poivrez et mélangez bien.

Préchauffez le four th6 (180°C). Garnissez les tronçons de courgettes de farce au fromage. Posez-les dans un plat allant au four, puis parsemez de parmesan râpé et enfournez. Faites cuire 30 minutes.

Dès la sortie du four, parsemez les courgettes du reste de basilic et servez avec une salade verte ou en accompagnement d’une viande.

*Variez les aromates et remplacez le basilic par le thym ou le romarin.

Source: Cuisine d'été, éd. Tomawak.
 

dimanche 28 août 2016

SOUPE GLACÉE DE FRAISES ET DE RHUBARBE


 





Préparation : 25 min

Cuisson : 20 min.

Réfrigération : 1h

Pour 6 personnes :

500 g de rhubarbe

300 g de fraises

120 g de sucre en poudre

1 verre de vin blanc sec

1 gousse de vanille

Poivre du moulin

 

Effilez, lavez et coupez la rhubarbe en tronçons. Fendez la gousse de vanille en deux. Mettez la rhubarbe dans une casserole, ajoutez la gousse de vanille et le sucre en poudre. Faites cuire pendant 10 minutes à feu doux en remuant souvent.

Ajoutez le vin blanc et poursuivez la cuisson pendant 5 minutes en mélangeant.

Rincez et équeutez les fraises. Coupez les plus grosses en morceaux. Ajoutez les fraises dans la casserole et poursuivez la cuisson 5 minutes. Donnez un tour de moulin à poivre. Versez les fruits dans un saladier, retirez la gousse de vanille, puis laissez refroidir complètement avant de placer 1 heure au réfrigérateur.

Répartissez la soupe de rhubarbe et de fraises dans les ramequins et servez très froid.


Source: Cuisine d'été, éd. Tomawak.

 

samedi 20 août 2016

SALADE MULTICOLORE DE TOMATES À LA MENTHE


Une petite salade toute simple et rafraîchissante pour accompagner vos grillades. La salade idéale pour l’été !
 


Pour 4 personnes

800 g de tomates (tailles et couleurs différentes)

150 g de chèvre frais (ou Chavroux)

1 gousse d’ail

1 bouquet de menthe

1 citron (non traité)

2 c. à café de graines d’anis

Sel et poivre

Râpez le zeste de citron, pressez-le. Effeuillez et ciselez la menthe (réservez 3 brins). Pelez et hachez l’ail. Mélangez-les dans un bol, avec l’huile, les graines d’anis, le jus et le reste de citron. Salez, poivrez et réservez au frais.

Lavez et séchez les tomates. Coupez les tomates cerises en deux et les autres en rondelles. Détaillez le chèvre, en rondelles ou en morceaux. Effeuillez la menthe réservée.

Répartissez les tomates dans des assiettes. Arrosez-les de vinaigrette à la menthe. Parsemez le fromage de chèvre et la menthe. Servez frais.

dimanche 14 août 2016

MOUSSE DE FRAMBOISES


Une petite mousse à base de framboises et chocolat blanc pour terminer votre repas sur une touche gourmande et légère !




Préparation 30 min

Cuisson 10 min

Réfrigération 2 h

Pour 6 personnes

  400 g de framboises

● 200 g de chocolat blanc

● 30 cl de crème liquide entière très froide

  3 blancs d’œufs

● 2 feuilles de gélatine

● 2 cuill. à soupe de sucre glace

 
Râpez le chocolat blanc. Ajoutez 10 cl de crème liquide et placez sur un bain-marie. Faites fondre en remuant sans jamais atteindre l’ébullition. Une fois le chocolat fondu, retirez le saladier du bain-marie et réservez.

Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide. Réservez 100 g de framboises pour la décoration et mixez les autres jusqu’à l’obtention d’un coulis. Passez-le au tamis pour retirer les graines et réservez un tiers du coulis au frais.

Faites chauffer le reste de coulis de framboises. Essorez la gélatine entre vos mains. Hors du feu, incorporez-la au coulis en fouettant vigoureusement. Versez dans le chocolat fondu et mélangez bien.

Montez les blancs d’œufs en neige très ferme en ajoutant une cuillère à soupe de sucre glace en pluie à la fin. Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation. Répartissez la mousse dans des coupelles et placez au frais pendant au moins 2 heures.

Juste avant de servir, montez le reste de crème liquide en chantilly et ajoutez une cuillère à soupe de sucre glace à la fin. Ajoutez une petite cuillère de chantilly sur les mousses et arrosez du reste de coulis. Décorez des framboises réservées et servez aussitôt.

*Le chocolat blanc est un peu plus difficile à faire fondre que le chocolat noir. Râpez-le plutôt que de le casser en morceaux. Ajoutez un peu de crème (surtout pas d’eau) et faites-le fondre impérativement dans un bain-marie.

Source: Cuisine d'été, éd. Tomawak.

lundi 8 août 2016

BROCHETTES DE POULET A L’ANANAS ET AUX PRUNEAUX

Aujourd'hui je vous propose une petite recette sympa de brochettes de poulet à l'ananas et aux pruneaux que vous pourrez préparer au barbecue (c'est de saison! )ou au four.



 
 
 
Préparation 20 min

Cuisson 15 min

Marinade 1h

Pour 6 personnes

6 blancs  de poulet

12 pruneaux dénoyautés

1 petit ananas

1 citron

1 cuill. à café de  graines de fenouil

Huile d’olive

Sel, poivre

 
Coupez les blancs de poulet en gros cubes et mettez-les dans un plat creux. Pressez le citron. Concassez les graines de fenouil. Mélangez le jus de citron avec deux cuillères à soupe d’huile,  les graines de fenouil, du sel et du poivre. Arrosez les cubes de poulet de la marinade, mélangez bien et laissez mariner 1 heure au frais sous film alimentaire.

Préchauffez le four th 6 (180°C). Pelez l’ananas. Coupez-le en tranches, puis en gros cubes. Egouttez les cubes de poulet et réservez la marinade. Piques les cubes d’ananas et de poulet sur des brochettes en les alternant, en plaçant un pruneau au centre pour un bel effet coloré.

Posez les brochettes sur la plaque du four recouverte de papier aluminium. Arrosez-les légèrement de marinade, puis faites-les cuire 15 minutes en les retournant régulièrement. Si vous faites cuire les brochettes au barbecue, faites tremper préalablement les pics à brochettes en bois dans de l'eau tiède pendant une demi-heure pour éviter qu'ils ne brûlent, et ensuite arrosez-les régulièrement de marinade.
 
Répartissez les brochettes de poulet dans des assiettes et servez accompagné par exemple de taboulé.


Source: Cuisine d'été, éd. Tomawak.

jeudi 14 juillet 2016

SOUPE GLACÉE DE CERISES À LA VERVEINE

Aujourd'hui je vous propose un petit dessert frais et léger, idéal pour l'été. Succès garanti auprès de vos invités!





Préparation 20 min

Cuisson 5 min

Réfrigération 12h

Pour 6 personnes

1 kg de cerises

150 g de sucre en poudre

½ citron non traité

1 bouquet de verveine

 

La veille, lavez et dénoyautez les cerises, puis coupez-les en deux. Réservez les noyaux. Lavez et séchez la verveine. Effeuillez cinq à six tiges de verveine. Prélevez le zeste du citron.

Mettez les noyaux des cerises, le zeste de citron et les feuilles de verveine dans un gaze, puis nouez-la.

Versez 30 cl d’eau dans une casserole. Ajoutez le sucre ainsi que la gaze et portez à ébullition. Baissez le feu, puis ajoutez les cerises et faites cuire 5 minutes. Versez la préparation dans un saladier et laissez refroidir. Réservez au frais une nuit.

Le lendemain, retirez la gaze et répartissez les cerises dans des coupelles. Décorez de brins de verveine fraîche et servez aussitôt.

Source: Cuisine d'été, éd. Tomawak.